LES COLONIES DE CHATS (Partie 2 - Réintégration dans un foyer, après avoir vécu au sein d'une colonie)

Chers lecteurs,

Veuillez noter que ce texte n’engage que nous (Refuge Chaline).

Il est basé sur l’expérience acquise au fil des années par Céline Lortie, propriétaire et administratrice du Refuge Chaline.

Son vécu auprès des chats qu’elle a recueillis dans son établissement lui a permis de découvrir différentes facettes de ces petits félins. Elle jugeait important aujourd'hui de partager avec vous des informations pertinentes au sujet des chats provenant de petites colonies.

Tentons donc de démystifier ces chats et faisons tomber les préjugés!

-------------------------------------------------
Voici les étapes de réintégration d’un chat provenant d’une colonie, de sa capture à son arrivée dans un nouveau foyer.

Arrivée au refuge:
Après avoir été appâté et capturé sur les lieux mêmes où il vivait avec les autres membres de sa colonie, le chat est transporté dans sa cage de capture jusqu'à notre refuge. Afin de lui éviter un stress supplémentaire, cette dernière est recouverte d'un tissu qui l'empêche de voir ce qui se passe à l'extérieur. Éviter tout stimuli externe est important à un moment si crucial de sa future vie. Le chat de petite colonie arrive alors au Refuge Chaline après un voyage plus ou moins long en automobile et il est accueilli par la propriétaire, Céline Lortie. Cette étape est la première d'une série, essentielle à sa réhabilitation. En effet, le chat de par ses sens de l'odorat, de la vue et de l'ouïe, perçoit à ce moment-là que cette personne est celle qui est en charge des lieux. Cette sensation ne fera que se renforcer avec le temps.

Installation:
Le tissu qui recouvre la cage de capture est enlevé, la porte s'ouvre et le chat est gentiment encouragé à en sortir. Il se retrouve alors directement dans le condos du haut situé à 3 pieds du sol. Cet espace est spécialement conçu comme lieu d'isolement où il pourra récupérer à son rythme. C'est un endroit confiné, aménagé pour combler ses besoins immédiats. Il mesure 3 pieds de large par 3 pieds de haut et 8 pieds de long. Sont mis à sa disposition: un plat de nourriture, un bol d’eau fraiche et un bac de litière mélangée avec de la terre (l’odeur lui rappellera l’extérieur et l’incitera à faire ses besoins dans cet espace seulement).

Le condo est érigé dans la même pièce où se trouvent les autres chats du refuge et où ceux-ci vivent et circulent à leur gré, en toute liberté. La porte est fabriquée en treillis plastifié, permettant au nouvel arrivant de pouvoir sentir, entendre et voir ses congénères (et vice versa), tout en étant hors de la portée tactile de ces derniers. Le nouveau venu est donc en sécurité, bien à l'abri et sa bulle est respectée.

Acclimatation:
Le chat va habiter dans cet espace, le temps qu'il récupère de ses émotions et qu'il s'habitue à son nouvel environnement. Il est important de lui donner la chance de vivre cette période d'acclimatation à son propre rythme, sans le brusquer. La transition doit se faire tout en douceur.

Dès qu'il démontrera des signes d'intérêt prononcé à vouloir sortir de son condo, de par son positionnement physique près de la porte, un grattage de celle-ci, des miaulements insistants, etc., il sera déménagé dans le condo du bas. Le fait d'être au même niveau que ses nouveaux amis, sera un nouvel apprentissage pour lui.

Dès qu'il tentera d'établir un contact avec certains petits pensionnaires en essayant de les sentir de plus près ou de les toucher en passant la patte à travers le treillis, il sera prêt à passer à une nouvelle étape de son apprentissage.

Céline ouvrira la porte et laissera entrer le chat qui correspond le mieux au tempérament du petit nouveau. Elle doit être très attentive, car il y a foule à la porte. Tous veulent savoir si le petit nouveau a des privilèges spéciaux! Céline doit garder les 2 yeux bien ouverts et surveiller les réactions de chacun.

Les premières visites sont courtes. Petit à petit, elles s'allongent et les visiteurs sont différents, mais la vigilance de Céline est constante.

Lorsqu'elle est rassurée sur le comportement de tous ses petits protégés, la porte sera enfin ouverte. Il pourra alors, sous la supervision pointue de Céline bien sûr, se glisser à l'extérieur de sa petite maisonnette. Débutera alors sa méticuleuse visite de tous les coins et recoins des lieux et son interaction de plus ou moins loin, avec ses congénères.

Hiérarchie:
Au Refuge Chaline les chats vivent en toute liberté et ne sont pas confinés dans des cages. Comme dans une colonie de chats, ils cohabitent tous autour d'une même source de nourriture et utilisent un même abri. On peut donc dire que les chats vivent dans une petite colonie d’intérieur, au sein de laquelle une hiérarchie s’est instaurée et où il y a des règles et un certain comportement à suivre.

Le nouvel arrivant aura donc la tâche d'identifier la place précise qu'occupe chacun des chats dans la hiérarchie du refuge. À lui maintenant de trouver la sienne. Pour pouvoir être accepté par les autres et s'intégrer adéquatement, il va devoir adapter son comportement à celui du groupe. Si son caractère est trop perturbateur pour le groupe, il sera ramené à l’ordre rapidement et devra se conformer. C'est à ce prix qu'il pourra y vivre en harmonie. Notez que la place qu'occupe chacun des chats du refuge dans la hiérarchie change à chaque arrivée ou départ de nos petits protégés.

Tout comme dans une colonie de chats où la figure matriarcale joue un rôle prépondérant au sein du groupe, au Refuge Chaline, c'est Céline qui tient ce rôle. Les chats l'associent à la matriarche du groupe. C'est grâce à elle que dépend leur survie et c’est sur elle que repose leur éducation.

Rôle des autres chats et de la matriarche:
Pour le nouvel arrivant, apprendre à cohabiter avec d'autres congénères (domestiqués ou en processus de le devenir) et une matriarche humaine sous un même toit, c'est une étape cruciale dans le processus de réintégration dans un nouveau foyer.

Le rôle que vont jouer les autres chats sera très important pour l'aider dans son cheminement. Ils seront un peu comme des mentors pour lui. À leur contact, il va tout apprendre sur la vie dans un refuge et sur sa façon d’interagir avec les autres individus et avec les humains. Son comportement va changer et se calquer sur celui du groupe. Il va acquérir des nouvelles habitudes de vie et il va se reconstruire une étape à la fois.

Le rôle que va jouer la matriarche Céline, dans le processus de réintégration du nouveau venu sera très important, puisque c’est elle qui est responsable de la partie socialisation du chat. Elle doit s’assurer que le chat passe toutes les étapes avec brio, avant de pouvoir le nommer : Prêt pour l’adoption. Elle aime particulièrement utiliser la période de jeu pour pouvoir commencer à tisser des liens avec le chat. Puisqu’il est focalisé sur le jouet en mouvement et qu’il est en pleine chasse, c’est lorsqu’il passera près d’elle qu’elle commencera à effleurer le côté de sa robe. Une fois ce premier contact établi, elle répétera l’expérience de nombreuses fois pendant plusieurs jours, jusqu’à ce qu’elle juge le moment opportun pour le caresser calmement tout en lui parlant et en jouant avec lui de façon rapprochée. Le temps fera son œuvre et le lien de confiance grandira entre le chat et Céline au fur et à mesure que les semaines vont s'écouler.

NOTE : Il est important de spécifier qu’ici, au Refuge Chaline, le processus de réintégration d’un chat provenant d’une petite colonie est un formidable travail d’équipe (chats-humains)!

Prêt pour adoption: (Visite au Refuge Chaline)
Lorsque le chat provenant d’une colonie est fin prêt pour réintégrer un nouveau foyer et que vous venez au refuge pour le rencontrer, il ne sera pas porté à venir vers vous. Il vit 24h sur 24h avec ses congénères et mis à part les heures passées avec Céline et les bénévoles du refuge qui eux viennent sporadiquement travailler (ménage, séances de photos, etc...), il ne voit pas grand monde.

Il tentera, plus sûrement qu'autrement, de vous éviter et de vous ignorer. Si vous insistez à le cajoler ou tenter de le prendre, il pourra même se débattre et partir à la course en sens inverse. Rien pour vous rassurer ou vous enthousiasmer à l'adopter en fait! Pourquoi insister pour adopter un chat qui ne démontre aucun intérêt envers vous à première vue?

Prenez 2 minutes de votre temps pour tenter de vous mettre à sa place.
Vous êtes un chat et vous avez un vécu qui n’a pas toujours été rose. Vous avez du traverser et surmonter de multiples épreuves pour arriver à ce jour ou l’on vous dit que vous êtes prêt pour être adopté et intégrer un nouveau foyer. Quesaco?

Vous, vous ne connaissez que le refuge, sa hiérarchie, ses habitudes et son doux confort, après avoir vécu dans la rue. Vous voyez un pur étranger arriver dans votre havre de paix, il fait du bruit, est tout excité, semble gesticuler dans tous les sens dans l’espace restreint du refuge où vous cohabitez à 19 chats et pour ajouter au stress il vous regarde fixement et intensément. Sauve qui peut!.... vous vous carapatez en 5e vitesse…Vous n’avez aucune idée que la personne qui est arrivée est un humain au grand cœur, qu’il est là pour vous offrir une seconde chance dans la vie et pour partager avec vous des moments de bonheur pendant de longues années.

Quoi faire alors?
Accordez-vous du temps mutuellement. Habituellement, pour vous familiariser avec nos petits protégés et leur environnement, nous vous recommandons une visite d’une heure à une heure et demie au refuge (ne vous en faites pas, le temps passe vite en bonne compagnie!). De cette façon, pendant que vous êtes assis et que vous discutez avec Céline, vous permettrez aux chats de vous observer à leur guise et de tranquillement se familiariser avec votre odeur, votre voix, votre gestuelle. Vous en verrez alors sortir de leurs cachettes, déambuler, passer à côté de vous et agir à leur guise. Vous serez à même de bien les observer et découvrir leur personnalité en les voyant jouer avec Céline.

C’est alors en toute connaissance de cause que vous vous ferez une opinion et que vous déciderez ou non d’aller de l’avant avec votre projet d’adoption. Nous vous encourageons donc à prendre rendez-vous avec Céline au Refuge Chaline, pour découvrir ses merveilleux chats, en composant le (418) 682-3439.

Adoption : (Signature du contrat)
Une fois que vous avez décidé d’adopter un chat en parfait accord avec la propriétaire du refuge, la prochaine étape consiste à lire, compléter et signer le contrat d’adoption du Refuge Chaline (voir copie sur notre site internet au: http://refuge-chaline.webnode.fr)

Préparation en vue de l’arrivée du chat :

Suite aux conseils prodigués par Céline, vous vous êtes préparé à la venue de votre nouveau compagnon (achat de nourriture, jouets, articles divers, préparation de la pièce d’accueil, etc...). Vous êtes maintenant prêt pour le recevoir.

Arrivée du chat:

Généralement, les chats qui sont prêts à quitter le refuge n'ont pas besoin d'accompagnateur pour intégrer leur nouveau foyer.Par contre dans certains cas, un chat peut être transporté par Céline jusqu’à son nouveau foyer. Il s'agit alors d'une étape primordiale à une réintégration réussie dans sa nouvelle famille. Le chat doit bien comprendre et assimiler que la matriarche donne son accord pour qu’il vive hors du refuge, dans ce nouvel environnement. Puisque c’est elle qui l’y amène, cela ne peut pas être plus clair pour lui. Une fois ce protocole n’a pas été suivi pour un chat particulièrement timide et la présence de Céline a été requise chez l’adoptant quelques semaines plus tard, puisque le chat ne semblait pas vouloir s’intégrer. À la suite de son passage, les problèmes se sont réglés d’eux-mêmes.

--------------------------
Conseils : 
Avant de vous laisser débuter une nouvelle vie avec votre nouveau petit compagnon, Céline vous prodiguera quelques derniers judicieux conseils et répondra à toutes les questions que vous pourriez avoir en suspend. Si vous avez besoin d’elle pour quoi que ce soit, vous aurez accès à ses coordonnées personnelles pour la rejoindre en tout temps. Elle vous aidera pour que tout se passe pour le mieux entre vous et votre nouveau chat.

Facteurs de réintégration :
Pour terminer, laissez-nous vous faire part des éléments qui jouent un rôle important dans le processus de réintégration d’un chat provenant d’une colonie.

L’âge, le sexe, le fait que le chat soit stérilisé ou non, son caractère, sa personnalité, le fait qu’il soit un chat errant ou un chat sauvage, la période de temps qu’il a passé à vagabonder à l’extérieur, sont là des facteurs qui vont peser dans la balance tout au long du processus de réintégration. Ceux-ci, associés au mentorat des autres chats du refuge et au rôle de Céline qui se charge du volet éducation et socialisation, vont tous interagir et détermineront au final, si le chat à la capacité de pouvoir vivre ou non dans un foyer, ou s’il doit rester au refuge jusqu’à la fin de sa vie.

Temps de réintégration :
Tous les chats du Refuge Chaline qui sont prêts pour l’adoption et qui proviennent d'une colonie n’ont pas évolué à la même vitesse. Chacun y est allé à son rythme. Comme exemple, nous pouvons vous citer deux frères que nous avons accueillis alors qu’ils étaient encore chatons : Mozart et Chopin. Ils proviennent de la petite colonie de chats de l’hôtel Dieu de Québec et malgré leurs liens de parenté et leur vécu, ils sont très différents et n’ont pas réagi de la même façon à toutes les étapes menant à la réintégration. Pour certains, cela peut prendre quelques semaines, quelques mois et d’autres plusieurs années.

Conclusion :
L’expérience que Céline a acquise en côtoyant au jour le jour des chats provenant de petites colonies, lui permet de dire qu’il est possible de réintégrer la majorité des chats errants et des chats sauvages qu’elle a accueilli. Ceux-ci peuvent devenir de fidèles compagnons. Ils sont capables de tisser des liens solides avec leurs nouveaux maîtres et vivre en harmonie dans un nouvel environnement.

La patience, la constance, la douceur et le respect de l'animal sont les clés du succès pour réussir une telle intégration.